Le chai est la vitrine de votre exploitation

Le chai est la vitrine de votre exploitation

Hangar viticole, chai de vinification ou de stockage, la conception d’un nouvel outil de production est un véritable défi et les matériaux utilisés peuvent faire toute la différence. C’est pourquoi il est important d’investir dans un bâtiment durable et esthétique. Contrôlez les paramètres d’humidité et de pression atmosphérique et évitez les variations de température. 

L’ambiance : maîtriser les températures et l’humidité relative

bâtiment viticole

L’ambiance : maîtriser les températures et l’humidité relative

Parmi les très nombreux critères à prendre en compte pour un bâtiment viticole, on en compte deux majeurs : les températures et l’hygrométrie. C’est ce qu’on appelle « l’ambiance » du chai. Des températures supérieures à 20 degrés entraîneront une couleur et des arômes plus évolués. De même, avec une température élevée et une humidité basse, la consume, ou « part des anges », augmente. Et, avec elle, les risques de montée en acidité volatile. Les propriétés intrinsèques du fibres-ciment Eternit en font un allié de choix pour la filière vitivinicole. Inoxydables, nos plaques ne subissent aucune altération dans un bâtiment à forte hygrométrie. Le fibres-ciment résiste également au gel, au feu, et évite les accumulations de chaleur par rapport au bac acier.

La ventilation

Chai

La ventilation

Essentielle à l’hygiène et à la sécurité des locaux, une bonne ventilation participe également à la régulation de l’ambiance. Un renouvellement d’air contrôlé permet de réduire le développement de moisissures, le développement des odeurs, l’accumulation de la chaleur en été, l’accumulation du CO2 et SO2 pendant les périodes de vinification, la forte hygrométrie due au nettoyage des cuves et du bâtiment. Avec des plaques ondulées en fibres-ciment et une bonne ventilation, vous fournirez ce renouvellement d’air contrôlé, vous évacuerez l’humidité et les gaz indésirables du bâtiment.

Couplées avec une bonne ventilation, les plaques ondulées fibres-ciment permettront d’évacuer l’humidité et les gaz indésirables du bâtiment et de contrôler le renouvellement d’air.

Choisissez un matériau inerte

Bâtiment viticole

Choisissez un matériau inerte

Globalement, c’est l’inertie que l’on recherche pour un bâtiment viticole, soit la capacité d’un matériau à faire « tampon » par rapport aux conditions extérieures. Pour trancher, il faudra comparer les différentes propositions en fonction de ce potentiel, mais aussi de leur prix et de leur durabilité. Parmi les différentes possibilités, le fibres-ciment constituera l’un des meilleurs compromis. Sa composition : du ciment, de la cellulose, des charges minérales, de l’eau, de l’air, et rien d’autre. À la clef, un matériau léger, durable comme la pierre et résistant comme le béton. Le fibres-ciment bénéficie également d’excellentes propriétés acoustiques, réduisant le bruit en cas de pluie ou de grêle, jusqu’à 12 dB par rapport à l’acier. Nécessitant peu d’entretien, il est résistant à la corrosion, aux moisissures ainsi qu’aux insectes et animaux nuisibles.

Pour votre chai, pensez à l’esthétique

Pour votre chai, pensez à l’esthétique

Pris en charge par un architecte indépendant ou un bureau d’études, l’aspect esthétique de votre projet a toute son importance. De plus en plus, le consommateur achète une histoire, une philosophie en même temps qu’un vin. L’image laissée à vos visiteurs pourra donc jouer en votre faveur, en particulier si la vente directe et l’œnotourisme font partie de votre projet. À ce sujet, la gamme des plaques en fibres-ciment Eternit offre une palette variée de coloris, vous permettant une meilleure intégration de votre chai dans le paysage.

Besoin d'aide ? 

Nous sommes là pour vous accompagner, consultez notre rubrique Assistance & Contact.