Tout pour vos couverturesChoisir sa couverture

Choisir sa couverture

Le support de toiture

Le support, c’est l’ensemble des éléments sur lesquels va reposer le matériau de couverture (tuiles, ardoises, bardeau bitumé, zinc).


Les écrans de sous-toiture

Formant une protection complémentaire contre les intempéries, un écran permet de réduire tout phénomène de dépression sous la couverture : il évite ainsi la pénétration d’eau, de neige ou de poussières, et conduit à l’égout les pénétrations accidentelles.


Les plaques supports de tuiles (PST)

Elles assurent l’étanchéité de la toiture et renforcent sa résistance face aux intempéries et aux vents violents. D’aspect flammé et à base de fibres-ciment, elles sont ingélives, imputrescibles, imperméables à l’eau mais perméables à la vapeur d’eau. Elles peuvent absorber jusqu’à 25% de leur poids en eau, mettant ainsi un terme aux problèmes et désordres liés à la condensation. Dans le cas de toitures en tuiles canal, il est possible, dans un souci d’esthétique, de n’utiliser que les tuiles de « couvert » (celles du dessus), l’étanchéité étant assurée par la PST.


La ventilation

Pour assurer la bonne tenue dans le temps des éléments de toiture (charpente, ardoises, isolant), il est indispensable de bien ventiler la couverture en partie haute (ventilation au faîtage ou à l’aide de chatières) et en partie basse (ventilation à l’égout).


Les chatières

Ces ouvertures de petite dimension (qui servent à aérer les greniers) contribuent à la pérennité de la toiture, car elles assurent la ventilation du matériau de couverture et limitent les phénomènes de condensation.


La ventilation en faîtage

Elle se fait au moyen d’ouvertures (des closoirs) disposés en haut du toit et permettant à l’air chaud de s’évacuer de manière naturelle.


La ventilation à l’égout du toit

Elle assure l’entrée d’air par le bas de la toiture et ventile toute la surface de la couverture, en complément de la ventilation au faîtage.


À chacun son toit

Du nord au sud, chaque région française possède ses critères esthétiques et techniques (coloris, dimensions, formes). Le choix d’un modèle de couverture doit donc impérativement tenir compte des particularités régionales et de l’esprit de la maison.


Les ardoises en fibres-ciment

Les ardoises en fibres-ciment sont à la fois très robustes, ingélives, imputrescibles et légères.  Disposant d’une belle tenue dans le temps, elles bénéficient d’une garantie et ne craignent pas les années qui passent. Par ailleurs, elles sont calibrées, donc rapides à mettre en œuvre (il n’y a pas de tri à faire sur le chantier, ni de perte d’ardoises) et elles sont solides (il n’y a pas de casse lors du perçage ou des découpes). Enfin, leur riche palette de dimensions, formes et teintes, combinée aux effets de surfaces et chants épaufrés propres aux produits naturels, leur permet de s’intégrer dans le respect de l’architecture de la région. Un bon compromis entre esthétique traditionnelle, fiabilité et économie.

Énergies renouvelables


Le toit producteur d’eau chaude sanitaire


Comment ça marche ? Relié à votre installation de chauffage ou à votre ballon d’eau chaude, les panneaux solaires vous permettent de convertir le rayonnement solaire en chaleur.


Le toit producteur d’énergie solaire

Les qualités de l’électricité solaire : produire au plus près de son lieu de consommation ; elle est renouvelable, propre et gratuite.

Comment ça marche ? Installés sur le toit, les capteurs photovoltaïques transforment la lumière en électricité.

Source : association Promotoit

Vous avez un projet,
des questions ?

Notre équipe technique est disponible pour  vous conseiller, vous accompagner…
N’hésitez pas, contactez nous !  

ETERNIT - Site PRO
Site AGRICOLE